>

Retour sur l'AppSpace Bretagne 2017 [BreTel]

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

Les 17, 18 et 19 octobre s'est déroulé le Forum AppSpace dont l'objectif était de dresser un état des lieux du secteur spatial en réunissant la diversité des acteurs qui le compose. 200 personnes (chercheurs, institutionnels, opérateurs privés, gestionnaires des territoires, étudiants) ont participé à ce forum, 7 tables rondes ont permis de discuter des enjeux majeurs du secteur, 14 ateliers ont montré les solutions techniques existantes et une vingtaine de stands a initié des échanges riches entre participants. Parmi les principaux enjeux identifiés nous retiendrons :    

Mieux faire connaître les données disponibles

Les ateliers techniques ont contribué à faire connaître les programmes, dispositifs et plateformes de mise à disposition de données et d'accompagnement (Copernicus, PEPS, Theia, RUS, GéoBretagne etc.).

Savoir traiter ces données de manière pertinente

Le secteur des applications spatiales a été décrit comme une chaîne de valeur ajoutée qui transforme une donnée brute en une information ou un service à destination d'utilisateurs opérationnels. Les petites entreprises peuvent jouer ce rôle de "transformateur de la donnée" et être des leviers d'innovation. Les dispositifs d'accompagnement pour les aider (aides européennes, Brevets Cnes, Pôles de compétitivité, BOOSTER) ont été présentés. Concernant les compétences, une offre de formation riche existe en Bretagne (parcours pluridisciplinaires, doubles diplômes) qui doit continuellement s'adapter aux progrès et aux besoins.

Faire se rencontrer le spatial et les besoins locaux

L'échelon régional est apparu comme pertinent pour structurer le secteur des applications spatiales : d'une part les régions peuvent bénéficier des applications spatiales pour leur développement économique ou pour le "monitoring" de leurs territoires. D'autre part, pour les échelons nationaux et supra-nationaux, les régions sont des relais de proximité essentiels avec le tissu économique local ou pour des retours de bonnes pratiques (Nereus, Copernicus Relay). Le Cnes a d'ailleurs rappelé être aussi au service des régions et formalisera sa collaboration avec la Bretagne début 2018 par la signature d'un accord cadre.

Poursuivre et renforcer l'animation régionale

Pendant ces trois jours des verrous ont été identifiés : les gestionnaires des territoires ne sont pas assez sensibilisés aux applications spatiales ; les collaborations entre opérateurs publics et opérateurs privés sont à développer et à simplifier ; les transferts entre résultats de la recherche et acteurs opérationnels sont encore trop rares. Les structures et projets qui permettront de lever ces verrous ont été présentés (Kalideos, Théia, Cerema, SATT Ouest Valorisation, Gis BreTel, InSpace).

Ces trois jours ont permis d'initier des échanges, de dresser un état des lieux du secteur du spatial et ainsi d'en donner une meilleur lisibilité pour l'ensemble des acteurs. L'AppSpace n'était qu'un point de départ et les actions continueront en région.

 

Cet article est une synthèse, retrouvez plus d'informations sur les enjeux et les pistes identifiés lors de l'AppSpace en consultant cet article

    

 

©2018 Bretel.

Please publish modules in offcanvas position.