>

La recherche en télédétection dans le Grand Ouest


Initialement au cœur de BreTel, cet axe vise à fédérer la Recherche en Télédétection sur le territoire breton et ligérien. Aussi, le projet VIGISAT a permis, du fait de l’accès privilégié aux données, de développer ou conforter plusieurs projets de recherche depuis 2010. En effet, environ 200 scènes radars par an sont disponibles pour les membres de BreTel et viennent en soutien fort aux travaux des équipes. Depuis sa création, le groupement a donc permis à ses membres de mettre en place de nombreux projets collaboratifs de recherches liés à l’Observation de la Terre. Cet accès aux données et aux services associés permet de créer une dynamique pérenne au sein de la communauté scientifique sur des thématiques diverses et souvent complémentaires sur l’aménagement, la surveillance et l’exploitation contrôlée des territoires continentaux, côtiers et maritimes.

Le projet VIGISAT


Le projet VIGISAT, financé et supervisé par BreTel, est mené par l’entreprise CLS (Collecte Localisation Satellites). Il a pour but d’étudier les propriétés des ondes électromagnétiques (EM) interagissant avec le milieu ainsi que les comportements de ces ondes en termes de fréquence, de polarisation, d'angle d’incidence, etc. Les méthodes de traitement de données spécifiques telles que Synthetic Aperture (en ce qui concerne les images SAR) sont fortement facilitées par l’autorisation d’accès à un très grand nombre d’images.

BreTel a pour mission de promouvoir la station radar de réception VIGISAT au sein des programmes du réseau scientifique national et international. En effet, l’ensemble des équipes membres de Bretel est associé aux travaux accomplis par le réseau des centres de compétence ou les « Regional Spatial Observatories » de France. VIGISAT opère sous la direction du CLS en tant que station de réception et d’analyse d’images satellites.

Le dispositif KALIDEOS


Dans le domaine continental, BreTel met en place depuis 2016 la base Kalideos Bretagne qui a pour objectif de démontrer par l’exemple la pertinence de l’imagerie satellitaire pour répondre aux problématiques continentales.

Plus concrètement, les équipes de recherche impliquées dans Kalideos testent le potentiel des images satellitaires pour fournir des informations géographique en cohérence avec les besoins des décideurs et gestionnaires locaux. Ces informations gégraphiques concernent :
- l'évolution de l’occupation et de l’utilisation des sols et des paysages ;
- les impacts des ces évolutions sur l’environnement  ;
- le long d'un gradient allant du milieu urbain au milieu rural.

Pour mener ces études, le Cnes fournit aux chercheurs des images spatiales corrigées et parfaitement superposables à partir desquelles les équipes de recherche pluridisciplinaires développent leurs méthodes, algortihmes et modèles. Ces recherches mobilisent des compétences et expertises scientifiques variées (géographie, informatique, écologie, etc.).

Les résultats de ces recherches sont valorisées sous forme du publications scientifiques, posters, et lors d'événements scientifiques.

Client 1
Client 1

Le Projet Émergent de Recherche (PER)


En 2017, la Région Bretagne a identifié BreTel comme « Projet émergent de recherche » (PER) qui bénéficie à ce titre d’un soutien pluriannuel, notamment par le biais d’un cofinancement de deux nouveaux projets de thèse par an (dispositif ARED), d’un post-doc par an (dispositif SAD). Cet accompagnement a notamment permis de consolider les travaux des membres de BreTel dans leurs domaines de recherche.

 

©2018 Bretel.

Please publish modules in offcanvas position.